#50ansCergy > La charge mentale des femmes

Comment faire pour repérer la surcharge mentale, qui caractérise les femmes d'aujourd'hui (mais aussi certains hommes), la prévenir et la gérer afin de ne plus se laisser dépasser, se sentir débordée ? Réponses avec Aurélia Schneider, médecin, psychiatre, lauréate de la faculté de médecine de Paris.

Publié le

Chaque trimestre, les médiathèques vous donnent rendez-vous pour aborder, dans un cadre pédagogique et détendu, un point de l’actualité économique, géopolitique ou scientifique… avec un spécialiste du domaine.

Terme emprunté à la sociologie, « la charge mentale désigne ce que l’on vit lorsque l’on est occupé dans un endroit et que l’on doit en même temps penser et gérer ce qui se passe ailleurs».

Ce syndrome caractérise les femmes d’aujourd’hui (mais aussi certains hommes) qui sont de plus en plus obligées de penser à tout : l’organisation de la vie domestique, le travail, les papiers administratifs, les rendez-vous médicaux, etc…

Cette surcharge d’ordre mental mais aussi physiologique peut même mener à un burn-out.

Alors comment faire pour la repérer, l’identifier, la prévenir et la gérer afin de ne plus se laisser dépasser, se sentir débordée ?

Réponses avec Aurélia Schneider, médecin, psychiatre, lauréate de la faculté de médecine de Paris. Elle est l’auteure de l’essai La charge mentale des femmes… et celle des hommes » paru aux éditions Larousse en 2018.

>> Jeudi 7 mars 2019, de 12h30 à 14h (ouverture des portes à 12h, apportez votre repas froid, nous vous offrons le café
>> Médiathèque de l'Horloge
>> Entrée libre
>> Suivez le débat avec #rdvmidi30
>> Cet événement fait partie de Passerelle, vos rendez-vous culturels de la ville de Cergy