La maison Anne et Gérard Philipe, un site culturel d’exception

Labellisée patrimoine d’intérêt régional et soutenue par la Mission patrimoine portée par Stéphane Bern, la maison Anne et Gérard Philipe va faire l'objet d'une vaste réhabilitation. L’objectif : transformer ce haut lieu du patrimoine cergyssois en un lieu mémoriel et touristique, de création et d’éducation populaire, intégrant l’histoire agricole de la ville.

Une collecte de dons en vue d’aider à la réhabilitation de la maison Anne et Gérard Philipe est en cours. Vous pouvez dès maintenant faire un don en ligne sur le site de la Fondation du patrimoine !

Un lieu historique

Aménagée durant la seconde moitié du 19e siècle, la propriété a dans un premier temps été baptisée le « Mesnil Gency ». Son emplacement correspond en effet à l’ancien potager du château de Vauréal datant du 18e siècle qui s’étendait jusqu’à Gency.

Cette belle demeure bourgeoise en pierre de taille installée sur les bords de l’Oise est nichée dans un écrin de verdure, en bordure d’un parc arboré de 5 hectares. Anne et Gérard Philipe ont immédiatement été séduits par la maison, le parc et l’ouverture sur la rivière et en font l’acquisition en 1954.

Ils y ont séjournés pendant 6 ans, jusqu’au décès brutal de Gérard Philipe, le 25 novembre 1959. Vendus à l’État en 1973, à l’Établissement public d’aménagement en 1990, et à la ville de Cergy en 2000, la propriété accueille des expositions et animations.

Très vite, l’état de la maison ne permet plus son ouverture et seul le parc est ponctuellement ouvert pour des événements culturels en parallèle d’une activité maraîchère et apicole qui perdure aujourd’hui. Une grille entoure désormais une partie du parc, ramenant son enceinte à environ 2 hectares.

Le projet de réhabilitation de la maison Anne et Gérard Philipe

Le projet de réhabilitation du site se fonde sur 3 axes :

  • Un lieu patrimonial et touristique
  • Un lieu de vie créative et d'éducation populaire
  • Un lieu agri-culturel qui reflète l’enracinement agricole et environnemental de la ville

Un lieu patrimonial et touristique

Aux confins du Village de Cergy, idéalement situé en bords d’Oise entre l’Axe majeur, Port Cergy et l’Île de loisirs, le site sera ouvert au public et comprendra un espace mémoriel permanent Anne et Gérard Philipe.

Un lieu de vie créative et d’éducation populaire

Des résidences d’écriture (théâtrale, cinématographique, littéraire) et une activité maraîchère ouvertes sur le territoire, seront couplées à des actions d’éducation artistique, culturelle et écologique. À la belle saison, un temps fort festivalier sera organisé.

Un lieu agri-culturel qui reflète l’enracinement agricole et environnemental de la ville

Le verger et le potager cultivés sur les terrasses contribueront à la création d’une offre de restauration locale. Une attention particulière sera apportée à la cohabitation entre espaces de biodiversité et présence du public.

Les échéances à venir

ProjetsDates
Étude et diagnostics2022-2023
Travaux2023-2024
Prévision de la réouverture de la maison au publicPremier semestre 2025

Le rôle de l’association de la maison Anne et Gérard Philipe

  • Veiller à faire vivre l’idéal culturel et artistique d’Anne et Gérard Philipe : participation à la phase programmatique, propositions pour le projet d’établissement, actions culturelles.
  • Animer la collecte de dons menée avec la Fondation du Patrimoine.

Plus d'infos sur l'association de la maison Anne et Gérard Philipe

Les partenaires pour ce projet de réhabilitation

Grâce au Loto du Patrimoine, la Fondation du patrimoine contribue déjà à la réhabilitation de la maison Anne et Gérard Philipe à hauteur de 300 000€. La campagne de collecte de dons permet au grand public et aux entreprises de contribuer à réunir les fonds pour la réhabilitation de la maison.

La Fondation du patrimoine

La Fondation du patrimoine a été créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité publique par un décret du 18 avril 1997.

Organisée autour de ses 21 délégations régionales, elle appuie son action sur un réseau de plus de 850 délégués bénévoles qui œuvrent chaque jour à la préservation de ce patrimoine de proximité. 

Depuis sa création il y a plus de 25 ans, la Fondation du patrimoine a soutenu financièrement la restauration de 35 000 sites patrimoniaux publics et privés, dont 80% se situent au sein de communes rurales.

Ces théâtres, églises, fontaines, manufactures, parcs, demeures, véhicules anciens et autres constituent une immense richesse pour la France dans un monde en évolution constante.  

En participant activement au renforcement de l’attractivité des territoires, la Fondation est devenue au fil des années, un partenaire privilégié des acteurs locaux et un moteur efficace du développement économique durable de notre pays, en contribuant à la création d’emplois, en participant à la transmission des savoir-faire, à l’insertion professionnelle, et à la formation des jeunes.

La collecte de dons qui fait appel à la générosité publique est l’outil le plus emblématique de la Fondation du patrimoine, qui, en 2021, a permis de collecter 14,8 millions d’euros grâce à la générosité de 44 800 donateurs. 

À l’échelle de la délégation Île-de-France, tous les jours près de 50 bénévoles œuvrent à la sauvegarde du patrimoine francilien. En 2021, 6,7 millions d’euros ont été mobilisés pour ce patrimoine, 85 projets ont été lancés, 68 projets ont été terminés et 1,3 millions d’euros ont été collectés. 

Selon une étude Fondation du patrimoine-Pluricité 2020, 1€ investi dans le patrimoine génère 21€ de retombées économiques.

Actuellement, la Fondation du patrimoine porte près de 3000 projets ouverts aux dons sur son site internet.

 

Le Loto du Patrimoine de Stéphane Bern pour le patrimoine en péril

En septembre 2017, le président de la République a confié à Stéphane Bern une mission d’identification du patrimoine en péril et de recherche de nouvelles sources de financement pour le restaurer.

De cette initiative est né le « Loto du Patrimoine » (ou « Mission Patrimoine »), dont le produit a été attribué à la Fondation du patrimoine.

Déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, le succès du Loto du Patrimoine est le résultat de sa méthode participative et partenariale, qui garantit la qualité et la variété des projets de patrimoine local identifiés et dont l’intérêt patrimonial, culturel, économique et social est ainsi révélé au grand public.

18 projets emblématiques du patrimoine des régions de métropole et collectivités d’outre-mer et 1 projet par département sont soutenus chaque année grâce à ces jeux par la Fondation du patrimoine.

Le Loto du Patrimoine a un triple objectif :

  • Identifier le patrimoine en danger, au regard de son intérêt patrimonial et culturel, de l’urgence de sa restauration, de l’étendue des dégradations et de son état de péril,
  • Mobiliser des fonds permettant de contribuer au financement des chantiers de restauration, 
  • Valoriser le patrimoine en favorisant les initiatives de développement de l’économie locale (et notamment le tourisme) par le patrimoine, dans le but de revitaliser les territoires.

La collecte de dons

La ville a lancé le 29 novembre 2022 une collecte de dons auprès du grand public et des entreprises sous l'égide de la Fondation du patrimoine et en partenariat avec l’association de la Maison d’Anne et Gérard Philipe. Objectif de collecte : 50 000€.

Il est possible de faire un don :

Bénéficier d'une réduction d'impôts

En faisant un don à la Fondation du patrimoine, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale.

 

>> Lancement des travaux : de 2023 à 2024
>> Prévision de réouverture au public : premier semestre 2025
>> Faire un don en ligne
>> Télécharger le bulletin de don