Sécurité-Prévention

Création d'une brigade de tranquilité nocturne à Cergy

Pour répondre au besoin de tranquillité publique dans la ville, le conseil municipal s'est prononcé à l'unanimité sur la création d'une brigade de tranquillité nocturne. Les premiers recrutements de policiers municipaux commenceront à partir de janvier 2022, pour une mise en place effective à compter de mai.

Publié le

Le conseil municipal du 16 décembre 2021 s'est prononcé à l'unanimité par un vote d'orientation, souhaité par le maire Jean-Paul Jeandon, sur la création d'une Brigade de Tranquillité Nocturne (BTN) au sein de la police municipale de Cergy.

La sécurité est une compétence qui relève de la responsabilité de l'État. La police municipale ne remplace pas et ne doit pas remplacer la police nationale ! À ce titre, j’ai d'ailleurs de nouveau envoyé une lettre au Ministre de l'Intérieur pour lui demander plus de policiers nationaux à Cergy.
Jean-Paul Jeandon

La ville a tout de même choisi de mettre en œuvre une politique de tranquillité publique qui s’appuie sur 3 volets : médiation, prévention et tranquillité.

La brigade de tranquillité nocturne : une force complémentaire

La police municipale de Cergy est une police de proximité, au contact permanent avec la population. La BTN s'intègrera donc dans l'organisation et les pratiques de cette police, dont elle deviendra l'une des brigades.

Composée de 13 agents, cette brigade aura pour principales missions :

  • Faire respecter les arrêtés du maire, notamment en matière d'interdiction de vente d’alcool à partir d'une certaine heure ;
  • Lutter contre les nuisances étudiantes, mais aussi contre tous les tapages nocturnes ;
  • Assurer une présence renforcée dans les 3 centralités de la ville, notamment aux alentours des 3 gares RER.

La BTN sera active 6 jours sur 7, du lundi au samedi, de 17h à 2h du matin. 2 équipages de 3 policiers municipaux sillonneront la ville durant ces périodes.

Le dernier conseil municipal a opté pour équiper les policiers municipaux de pistolets à impulsions électriques en plus de leurs gilets par balle, de leurs bâtons de défense et de leurs aérosols incapacitants.

Les premiers recrutements débuteront en janvier 2022 pour une mise en place effective à compter de mai.

Pour joindre la BTN, cela fonctionnera comme pour contacter la police municipale pendant la journée, il suffira de composer le 01 34 33 77 00.

Médiation et prévention : les 2 autres volets de la tranquillité publique

La médiation dans l'espace urbain

La ville, en lien avec les associations et spécialement Espérer 95, a mis en place une politique de médiation dans l'espace urbain pour aider les publics les plus fragiles.

Des Maraudes d'intervention sociales expérimentales (MISE) ont été testées. Leur but : rentrer en contact avec les plus fragiles afin de les orienter vers des dispositifs d’hébergement et si possible de réinsertion.

Des médiateurs ont également été déployés dans les quartiers politiques de la ville et dans le Grand Centre. L'équipe composée de 10 médiateurs passera à 14 en ce début d'année 2022. Leurs objectifs :

  • Sensibiliser les personnes s’éloignant des règles du vivre ensemble ou ne respectant pas le bon usage de l’espace public ;
  • Sensibiliser sur les problèmes de tapage nocturne, notamment les tapages occasionnés par les soirées étudiantes.

Un travail de prévention

La ville a recruté depuis 2020, une chargée de mission chargé du suivi du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CLSPDR). Un travail est en cours avec la Préfecture, afin de redynamiser ce CLSPDR par la mise en place de groupes de travail :

  • Le groupe de travail de suivi des mineurs qui intègre des membres de la police nationale, municipale, de l’Éducation nationale mais aussi de l’aide sociale à l’enfance et de la justice.
  • Un groupe de travail avec les bailleurs qui aura notamment pour but de signaler des difficultés rencontrées par ceux-ci (par exemple, regroupement dans les parties communes), en début d'année 2022.
  • Un groupe de travail qui concerne les violences intra-familiales, en début d'année 2022.

 

>> La Brigade de tranquillité nocturne sera effective d'ici mai 2022
>> Elle sera joignable au même numéro que la police municipale : 01 34 33 77 00
>> Plus d'infos sur les services de police de la ville