Cergy ville d'été > Concerts en plein air

Amateurs de musique, des concerts en plein air vous attendent cet été dans un cadre bucolique : dans le parc de la maison d'Anne et Gérard Philipe. Au programme, un éventail de genres musicaux allant de la pop brésilienne à la chanson française, en passant par du hip-hop, des lives DJ, ou encore de l'électro. Il ne vous reste plus qu'à réserver vos places !

Les concerts organisés dans le parc de la maison d'Anne et Gérard Philipe se tiendront dans le respect des protocoles sanitaires : jauges limitées, format assis, port du masque obligatoire et respect des distances physiques. La réservation est obligatoire.
Programme sous réserve de l'évolution du contexte sanitaire et des protocoles sanitaires en vigueur.

Flavia Coelho (pop brésilienne), mercredi 30 juin à 20h30

DNA : le titre du dernier album de Flavia Coelho révèle l’essence même de sa musique. Une musique qui puise son ADN au plus profond de ses racines sud-américaines pour se mêler ensuite aux influences du monde.

Ainsi, sa langue maternelle rencontre la bossa nova, le hip hop, la trap, le reggae, la cumbia… Les sonorités se métissent, s’épousent pour se sublimer, se veulent fortes et populaires.

La plus Française des Brésiliennes manie l’art d’évoquer des sujets graves, personnels ou engagés, avec une chaleur et une grâce qui rendent sa musique universelle, accessible à chacun. Flavia livre là un album intime et, du plus profond de ses cellules, vient toucher notre cœur.

>> Tarif : 14 € (ou 10 € tarif réduit*)
>> Billetterie sur cergy.fr
>> Ouverture des portes 30 minutes avant le début du concert
>> Dans le cadre des concerts de l'Observatoire et du Festival Passworld, en partenariat avec l'association À qui le tour
>> Renseignements auprès de l'Observatoire à lobservatoire@cergy.fr ou au 01 34 33 43 57

Blick Bassy, UssaR et Souleymane Diamanka, dimanche 4 juillet à 18h

Blick Bassy (blues, world music) - 20h30

Blick Bassy est chanteur, guitariste et percussionniste, et il fait les trois à merveille. Son univers sublimé par sa voix unique et émouvante se joue des catégories habituelles - folk, blues ou world - grâce à une cohabitation subtile de cuivres, cordes et synthés créant un son inédit, minimal et organique d’une rare modernité.

Grâce à son talent et aux valeurs qu’il défend, cet ambassadeur de la culture Bassa est désormais reconnu comme l’une des voix majeures du continent africain.

UssaR (pop/électro) - 19h15

Il y a les artistes que l'on place immédiatement dans une case dès la première écoute. Et puis il y a ceux qui suscitent avec bonheur, trouble et interrogation. Sans aucun doute plus intéressants. Ceux dont on sait que l'on ne va pas se lasser du jour au lendemain, ceux dont on sait, dès la première note jaillie, les premiers mots prononcés, que l'on n'en finira pas de sitôt d'en épuiser les multiples contours.

On aura bien sûr compris à quelle catégorie appartient Emmanuel Trouvé, alias UssaR, électron très libre, tourbillonnant sans attache, autour d'une chanson française vrillée, habitée par l'éclat d'un piano, et de subtiles arabesques électroniques.

Auteur-compositeur-interprète, UssaR s'est fait connaître grâce à son premier EP éponyme, sorti en 2020. Son style, nourri de rap, de rock des années 1970's et de solos de piano de Keith Jarrett, nous emporte dans une musique hybride, entre pop urbaine et chanson électronique.

Souleymane Diamanka (poète/slam) - 18h

Sa poésie, héritage de ses aïeuls peuls, à la fois rythme et mélodie, ouvre au monde. Inspiré des mots des anciens et des racines de sa terre natale, chaque texte est une ode à la tradition. Mélangeant les genres et les cultures, Souleymane Diamanka transcende le verbe de sa voix chaude et grave dans chacun de ses spectacles où l’émotion et la technique font corps et s’harmonisent avec subtilité.

Souleymane Diamanka sort son premier album en 2007 L’hiver Peul. Dans cet album, chaque titre est un morceau de vie, signe un voyage artistique sur les différents continents et une ouverture à l’autre.

Son second album Être humain autrement en 2016 évoque l’incontournable touche traditionnelle peule sur des rythmes modernes, teintés de hip hop ou de soul. Bain de Lumière, son troisième album est prévu dans le courant de l’année 2020.

En concert, l’ex-rappeur joue de sa voix suave, mixe les langues et les genres et touche toutes les générations. Dans son spectacle One Poet Show, seul sur scène, l’artiste immerge le public dans une balade sensorielle métissée où la poésie des mots fait corps avec celle des images du fond de scène et de la bande son émergeant des limbes de son enfance.

Face à son public, Souleymane jongle avec les mots comme avec les balles qui inondent la scène et invite le spectateur au « voyage et à oser ». 

>> Tarif : 10 €
>> 
Billetterie sur cergy.fr
>> Ouverture des portes à 17h, fin des concerts à 22h
>> Dans le cadre des concerts de l'Observatoire et du No Mad Festival, en partenariat avec l'Office de Tourisme de Cergy-Pontoise
>> Renseignements auprès de l'Observatoire à lobservatoire@cergy.fr ou au 01 34 33 43 57

Poupie et Bianca Costa, vendredi 9 juillet à 20h30

Poupie (pop) - 21h30

Poupie est une pile électrique. Cela se ressent dans sa façon d’être, et dans sa musique. À 21 ans, la chanteuse sort son premier EP, intitulé Poupie, qui dévoile toute l’énergie et la singularité d’une artiste en construction permanente.

Et qui dit construction dit naturel qui revient sans cesse au galop. Sur les sept titres qui composent ce nouveau projet, elle explore ses idées trap, reggae et pop dans un délire dont elle seule pouvait être l’auteure. Il y a toujours un mot, une expression qui nous rappelle qui on écoute. Au détour d’une phrase ou d’un couplet, Poupie est constamment là, ne copiant personne.

Bianca Costa (bossa nova/trap) - 20h30

À tout juste 20 ans, Bianca Costa a déjà tout d’une grande ! Née au Brésil, elle quitte son pays natal à l’âge de 5 ans pour vivre au Portugal avec sa mère, avant de devoir à nouveau plier bagages et s’installer en France.

La musique deviendra alors un repère, un refuge lui permettant de rebondir à chacune de ses étapes, nourrissant ses influences et décuplant sa créativité.

Riche de ses voyages, de ses racines et de ses rencontres, Bianca s’est créé un univers musical et visuel unique : un mélange détonnant de sonorités latines (bossa nova, reggaeton…) et de productions trap-urbaines sur des textes posés en français et en portugais.

>> Tarif : 12€ (ou 7 € tarif réduit*)
>> Billetterie sur cergy.fr
>> Dans le cadre des concerts de l'Observatoire
>> Renseignements auprès de l'Observatoire à lobservatoire@cergy.fr ou au 01 34 33 43 57

Videoclub (Adele Castillon) et Nox Oleander, vendredi 16 juillet à 20h30

Videoclub (pop-électro) - 21h30

De Nantes à Mexico en passant par Paris et Madrid, les refrains de ces chansons retentissent et offrent à la jeunesse une bande son pop marquée par les années 80.

Alors que ses chansons ont franchi la barre des 150 millions d'écoutes sur Spotify, Adele Castillon, accompagnée de 2 musiciens multi instrumentistes, s’apprête à emmener Videoclub à la rencontre de son public et écrire une nouvelle page de son histoire. 

+ Nox Oleander (indie folk) - 20h30

Nox Oleander est un multi-instrumentiste, chanteur, compositeur et producteur qui auto-produit son premier album, en 2020, à l'âge de 19 ans.

Dans la lignée d’un Bon Iver, Nox Oleander vous entraîne dans un univers riche et captivant aux sonorités indie-folk, parsemé d’éléments synthétiques, où chaque titre s’écoute comme une histoire à la manière d’un morceau des Pink Floyd.

>> Tarif : 12 € (ou 7 € tarif réduit*)
>> 
Billetterie sur cergy.fr
>> Ouverture des portes 30 minutes avant le début des concerts
>> Dans le cadre des concerts de l'Observatoire, en partenariat avec Points Communs
>> Renseignements auprès de l'Observatoire à lobservatoire@cergy.fr ou au 01 34 33 43 57

Colombe et Le Vent se lève, dimanche 18 juillet à 17h

Colombe (chanson française) - 18h

Dans ses chansons aux humeurs éclectiques, Colombe invite à célébrer la vie au-delà des difficultés du jour.

Elle inscrit dans ses textes, les rythmes de ses voyages, celui de la marche quand le temps se repose, ou celui de la houle qui d’une vague soulève les cœurs et les bateaux, ou encore celui du martèlement des rails sous les roues du train.

C’est sur une route de nuit entre Québec et Montréal qu'elle commence à écrire Sous les étoiles...son premier album French pop comme un voyage initiatique.

Colombe écrit et interprète ses textes, sur des compositions musicales originales , un style qui conjugue l'esthétique de la nouvelle scène chanson avec une touche aux influences jazzy et reggae résolument audacieuse et épurée.

Le Vent se lève (jazz) - 17h

Le septet reprend  des standards des grands noms du jazz  (Ellington, Herbie Hancock, Oliver Nelson…).

>> Tarif : 10 € (ou 5 € tarif réduit*)
>> Billetterie sur cergy.fr
>> Ouverture des portes 30 minutes avant le début des concerts
>> En partenariat avec la Compagnie Rayon d'écrits Cré et l'Harmonie Le Vent se lève

Courir Les Rues et Crash Texte, vendredi 23 juillet à 20h30

Courir Les Rues (chanson française) - 21h30

Courir Les Rues est un groupe de chansons françaises né à Cergy au début des années 2000 et très actif depuis ! (6 albums, 700 concerts en France et à l’international).

En cet été 2021, avec la complicité de quelques programmateurs compagnons de route, le groupe reprend la route en quartet, pour se faire plaisir et nous faire du bien.

Cette mini-tournée « revival » s’arrêtera à Cergy le vendredi 23 juillet. Un set intime et festif à la fois, acoustique et fiévreux. De la douceur, de l'humour, de la sincérité, des histoires de nos vies quotidiennes...Venez revivre avec nous !

+ Crash Texte (rap acoustique) - 20h30

Crash Texte est un groupe de rap acoustique évoluant en Île-de-France et surtout dans le Val-d’Oise où il compte à ce jour une vingtaine de dates. Misant sur la combinaison du rap, de la guitare et du beatbox, le trio allie la sensibilité des mots à une musicalité organique.

Merlin, passionné d’écriture, répand sa prose suivant les rythmes du rap parisien. Scouilla est issu de plusieurs formations influentes dans la sphère du Human Beatbox. Il tire ses inspirations du hip-hop et de ses diverses influences. Romain compose ses mélodies du rock au jazz. Pour cette formation, il choisit la guitare pour inscrire la musique dans une temporalité live.

Ils se rencontrent lors d’une JAM organisée par l’association La Ruche à Cergy et enregistrent aujourd’hui un EP 5 titres dont deux extraits sont déjà sortis. Laissez-vous emporter par leur poésie brute et intense qui en a déjà surpris plus d’un !

>> Tarif : 12 € (ou 7 € tarif réduit)
>> Billetterie sur cergy.fr
>> Ouverture des portes 30 minutes avant le début des concerts
>> Dans le cadre des concerts de l'Observatoire
>> Renseignements auprès de l'Observatoire à lobservatoire@cergy.fr ou au 01 34 33 43 57

Summer Happy Culture par La Ruche, samedi 31 juillet à 20h30

Durant le mois de juillet, La Ruche propose le “Summer Happy Culture” : toute une série d'ateliers allant du breakdance à la sérigraphie en passant par les battles de compliments. Cette soirée festive clôture le projet en beauté avec des concerts, des ateliers et des restitutions !

Et pour clôturer le tout, La Ruche organise une soirée festive aux sonorités afro caribéennes avec The Bongo Hop, teinté de hip-hop avec une battle de dj : ancienne génération VS nouvelle génération.

The Bongo hop (hip-hop/afro-caribéen) - 20h30

The Bongo Hop est le projet afro caribéen du trompettiste français Etienne Sevet, qui mêle musiques caribéennes et colombiennes, funk africain et afro beat.

Nourri de 8 années passées à Cali (Colombie), et des rencontres artistiques qu’il y a faites : Nidia Gongora (la voix d’Ondatropica et Quantic, qu’il avait découverte dès 2003, alors qu’elle était encore l’inconnue chanteuse du groupe folklorique Socavon), ou encore le producteur multi instrumentiste Patchworks (Voilaaa, The Dynamics, etc.), rencontré à Lyon.

Battle Sidney VS DJ Seven - 22h

Deux générations de DJs ambianceurs viennent débattre de leurs goûts musicaux au cours d’un Battle intergénérationnel. Chacun est prêt à tout pour faire de la musique de son époque LA seule vraie musique !

De Brel à PNL ils tenteront de muscler le dancefloor à coup de hit plus ou moins d'époque mais tout aussi funky ! Le légendaire Sidney qui a porté la culture hip-hop à ses débuts en France sera de la partie et affrontera DJ Seven. Pour les départager des arbitres tout sauf objectifs. Un seul mot d’ordre : Let’s dance !

Et plus tôt dans la journée : des ateliers créatifs - de 15h à 19h

Participez à des ateliers dans le parc, par petits groupes, avec des associations cergyssois : 

  • Photo poème dans la créaBox (roulotte de l’association La Ruche) - Faites-vous tirer le portrait dans un photomaton éphémère, livrez-vous à une production écrite, puis vous repartirez avec un exemplaire de votre œuvre qui sera également jointe à l'œuvre collective
  • Battle de compliments - Glorifiez et sublimez votre adversaire lors de ce battle flatteur
  • Danse break hip hop - Découvrez l'histoire du hip hop, exercez-vous aussi bien debout qu'au sol avec des sessions chorégraphies, des défis et surtout de la danse !
  • Sérigraphie - Pratiquez la sérigraphie, procédé d'impression par pochoir. Vous pourrez repartir avec vos créations.
  • Ludothèque de plein air (avec l’association Le Jeu pour tous) - Participez à un ensemble de jeux et de défis à réaliser seul ou en équipe.
  • Panna foot (avec l’association Ex-Aequo) - En un contre un ou deux contre deux, danse une petite arène, le challenge est de marquer deux fois ou de mettre un petit pont à l'adversaire.

Une restitution des ateliers sera proposée en fin de journée à 19h30 pour mettre en valeur le travail d’artistes en herbe (danse et battle de compliments).

>> Gratuit sur réservation obligatoire, tout public
>> Inscription par téléphone pour les ateliers de 15h à 19h : auprès de l'association La Ruche au 01 34 41 29 88 (du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30)
>> Billetterie en ligne pour les concerts

>> Renseignements auprès de l'association La Ruche au 01 34 41 29 88

 

 

>> Dans le parc de la maison d'Anne et Gérard Philipe (2, chemin du Bac de Gency)
>> Accès en transports : RER A Gare de Cergy-Préfecture puis bus Stivo n° 38, direction Menucourt/La Taillette (arrêt Gency)
>> * Tarif réduit sur présentation d’un justificatif pour les étudiants, moins de 25 ans, bénéficiaires des minima sociaux, familles nombreuses, demandeurs d’emploi
>> Réservation, port du masque et respect des distances physiques obligatoires
>> Programme sous réserve de modifications induites par l’évolution du contexte sanitaire, ou les périodes de canicule.
>> Retrouvez la programmation complète sur Cergy ville d'été
>> Consulter le plan interactif